Cryptography Research Renforce Son Équipe D’ingénieurs Pour Répondre À La Demande Croissante De Contre-Mesures Dpa.

SAN FRANCISCO (Etats-Unis) — le 3 août 2009 — Cryptography Research, Inc., entreprise leader en matière de systèmes de sécurité, annonce aujourd’hui la nomination de M. Pankaj Rohatgi au poste de directeur technique, en charge des solutions de sécurité matérielles. Pankaj Rohatgi travaillera au sein de l’équipe d’ingénieurs de Cryptography Research et vient renforcer les capacités en R&D. Ce renforcement permettra à CRI de répondre à la demande mondiale croissante de contre-mesures développées par la société qui permettent de faire face aux attaques matérielles par canaux cachés (attaques dites « side-channel »), qui incluent les attaques par analyse simple (SPA) ou différenciée (DPA) de la consommation électrique. Les technologies de sécurité de Cryptography Research sont couramment utilisées pour sécuriser des puces électroniques, des systèmes de paiement et des appareils électroniques en général.

« Pankaj Rohatgi nous rejoint alors que Cryptography Research aborde un moment clé de son existence, qui fait suite à une succession d’étapes importantes pour la société en matière de licence de nos contre-mesures DPA. Au cours des derniers mois, nous avons annoncé des accords commerciaux avec plusieurs acteurs majeurs de la sécurité mondiale, dont MasterCard, Samsung, NXP, Renesas, Infineon et d’autres encore. Il était donc nécessaire d’agrandir notre équipe d’ingénieurs pour faire face à cette forte croissance de la demande, » indique Benjamin Jun, le viceprésident Technologie de Cryptography Research. « Le Dr Rohatgi possède des compétences de haut niveau et un parcours sans faute dans le domaine de la sécurité matérielle et des attaques par canaux cachés, ce qui montre notre volonté de continuer à protéger les appareils électroniques des attaques DPA et SPA. »

Avant de rejoindre Cryptography Research, Pankaj Rohatgi a travaillé pendant 13 ans chez IBM, en tant que chercheur. De plus, il était responsable du groupe de sécurité de l’information durant les quatre dernières années. Il a joué un rôle important dans le développement de plusieurs produits, comme le coprocesseur IBM 4758 et le système S. Il a également dirigé pour IBM plusieurs projets dans le domaine de la sécurité, pour des entreprises ou des organismes gouvernementaux. Pankaj Rohatgi a aussi effectué des recherches dans les domaines de la cryptographie, des analyses de canaux cachés, de la sécurité des systèmes et des réseaux, ainsi que des systèmes intégrés. Il a co-dirigé CHES 2008 et siège au comité de pilotage de cette manifestation spécialisée. De 1993 à 1996, il a travaillé au sein des laboratoires de R&D de Thomson et pour l’alliance interactive entre Sun et Thomson en tant qu’architecte sécurité pour le système d’exploitation OpenTV destiné à la télévision interactive. Le Dr. Rohatgi détient une licence d’informatique et d’ingénierie de l’Institut Indien de Technologie de New Delhi et un doctorat en informatique de l’Université de Cornell (Etats-Unis).

« Je suis ravi qu’on me confie la responsabilité d’aider à diriger Cryptography Research pour sa prochaine phase de recherche en matière de DPA, un domaine qui a pris de l’importance pour tous les fabricants de semi-conducteurs résistant à la contrefaçon, ainsi que pour ceux qui s’appuient sur ces dispositifs sécurisés. Il s’agit également d’un domaine de recherche majeur pour les scientifiques à travers le monde, et je suis impatient d’aider Cryptography Research à rester un acteur à la pointe dans ce domaine, » indique Pankaj Rohatgi.

La découverte du SPA et du DPA par Cryptography Research dans les années 90 a déclenché des recherches dans ce nouveau domaine d’attaques non-invasives, l’analyse side-channel. Le DPA, la plus puissante de ces attaques, consiste à surveiller les fluctuations de la consommation de courant électrique du dispositif ciblé et d’utiliser des méthodes statistiques avancées pour définir les clés cryptographiques et d’autres secrets. Les contre-mesures efficaces contre le DPA développées par Cryptography Research aident à protéger les puces de sécurité utilisées pour les moyens de paiement bancaires, la télévision payante, les transports en commun, les documents officiels d’identité, les télécommunications sans fil et bien d’autres applications.